• Marie

VITAMINE D : COMMENT LA CHOISIR ?



La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les corps gras) essentielle au bon fonctionnement de notre organisme.


Pourquoi est-elle si importante ?


Elle joue un rôle dans :

· L’absorption de calcium et de phosphore dans le sang, ainsi que l’absorption d’autres vitamines et minéraux

· La synthèse et le renouvellement minéral des os, cartilage et dents, donc très important pour la croissance

· Le système ostéo articulaire

· La contraction musculaire

· Le fonctionnement du système nerveux : elle aide donc à réguler l’humeur

· La coagulation du sang

· Le système immunitaire

· La qualité et le maintien de la barrière intestinale, en régulant l’inflammation.


Dans de cadre de votre fertilité ou d’une conception, elle favorise :

· La production des hormones, dont les hormones sexuelles

· La croissance des cellules des gamètes, et améliore leur qualité

· L’ovulation et l'équilibre hormonal (dont celui des œstrogènes)

· La fonction ovarienne et le développement des follicules

· La viabilité des spermatozoïdes

· Le bon déroulement de l'implantation.


Dans le cadre d’une grossesse :

· Elle diminuera les risques de complications (notamment un accouchement prématuré). L’échange de calcium étant très actif pendant cette période, et celle de la lactation.


Dans le cadre d’une pré ménopause ou de la ménopause :

· Elle est indispensable pour contrebalancer la perte minérale osseuse.

· Elle empêche le développement des cellules tumorales et freine l'angiogenèse : un bon dosage en vitamine D réduirait de 80% les risques de cancers, notamment celui du sein).



Comment en bénéficier ?


En temps normal, nous synthétisons la vitamine D par la peau grâce au cholestérol contenu dans nos membranes cellulaires.


Il suffirait de 15 à 30 min d’exposition solaire par jour, avant-bras et visage, pour synthétiser la dose de vitamine D dont nous avons besoin. Mais attention, seulement sous certaines conditions !



Il existe des entraves à la bonne synthétisation de la vitamine D par la peau :


1. Le type de rayonnement Ultra-Violet : Les UV du soleil, nécessaires à transformer le cholestérol en vit D, sont uniquement ceux du Printemps et de l’été (l’angle d’incidence de la planète étant favorable).

Les UV d’Automne et d’Hiver sont modifiés (l’angle d’incidence de l’UV par rapport à la planète est différent).

Le type de rayonnement varie également d’une région de France à l’autre.


2. La pollution atmosphérique : elle entrave le passage des UV nécessaires pour la transformation du cholestérol en vitamine D. Même en été avec le soleil et l’angle d’incidence idéal : s’il y a pollution, il y a mauvaise assimilation.


3. La crème solaire : Elle bloque le phénomène de transformation du cholestérol en vitamine D.


4. La carnation de la peau : plus notre peau est claire, plus la création de vitamine D est aisée. Plus notre peau est foncée, plus nous avons de difficulté à la synthétiser.

Pourquoi ? Car la pigmentation est faite pour résister au soleil, elle protège des UV.

Attention donc, dans l’été, plus nous sommes bronzés, plus la synthèse de vitamine D sera mise en difficulté.


Nous devons alors puiser dans l’alimentation la vitamine D que nous n’arrivons pas à synthétiser grâce au soleil (nous la trouvons dans les petits poissons gras, la viande rouge, les œufs…) Mais l’alimentation ne suffit pas non plus à couvrir nos besoins en vitamine D, et 80% de la population Française est malgré cela carencée en Vitamine D.


Nous avons tendance à dire que la supplémentation est nécessaire.

La médecine et la naturopathie s’accordent sur ce point.



Comment choisir mon complément alimentaire en vitamine D ?


Avant de vous supplémenter, un bilan avec votre praticien de santé et un dosage sanguin peuvent s’avérer intéressant.


Pour vous orienter...


Il existe différentes formes :


· Les ampoules : elles apportent une très haute dose en une seule prise, permettant de lutter contre la carence. Elles sont prescrites par votre médecin.

Mais faisons un comparatif : Imaginez-vous rassembler toute la nourriture que vous avez mangé les 3 derniers mois, et la manger en 1 seul repas, en attendant le prochain dans 3 mois à nouveau. Pensez-vous que l’assimilation des nutriments serait efficace ? En réalité, la vitamine D se stocke plusieurs semaines dans nos tissus adipeux, donc en fonction de la dose, elle peut être assimilée correctement, mais ce n'est pas le cas pour tous les dosages, pensez à interroger votre médecin à ce sujet.


· Les gélules : si vous optez pour cette forme, soyez attentifs aux agents d’enrobages !


· Les flacons compte-gouttes : c’est la forme que je préfère, car elle permet d’avoir le contrôle sur la dose consommée, et elle est souvent diluée dans une huile végétale, améliorant son absorption par le corps. Veillez également à la qualité de l’huile utilisée (huile vierge et non huile raffinée).


· Complexes de vitamine D avec d’autres vitamines/minéraux : voir au cas par cas selon le produit.



Différentes origines :


· Origine synthétique : Lorsque l’origine de la cholécalciférol (vitamine D3) n’est pas mentionnée dans la composition du produit (liste des ingrédients), vous pouvez considérer qu’elle est synthétique. La forme chimique de la vitamine D de synthèse est reconnue par le corps, vous pouvez donc la choisir si vous souhaitez aller au moins cher.


Je préfère toujours conseiller des compléments alimentaires naturels.

Dans ce cas, 2 possibilités :


· Origine animale : issue de la lanoline (la laine de mouton). Celle-ci a été traitée chimiquement et raffinée afin d’être extraite.


· Origine végétale : issue du lichen des rennes ou du lichen boréal (petites espèces végétales non menacées, poussant à l’état sauvage au Canada, en Scandinavie et en Irlande). Elle est donc l’alternative la plus naturelle, et qui convient aux personnes végétariennes et végétaliennes.



Mon conseil pour une meilleure absorption :


Si vous optez pour une prise en gouttes, consommez-la directement dans la bouche ou bien dans une cuillère au cours d’un repas, mais ne la diluez pas dans un verre de liquide, elle resterait collée à la paroi (car rappelons-le, elle ne se mélange pas à l’eau).


Consommer la dose journalière au quotidien serait l’idéal ! Mais s’il est difficile pour vous d’être dans la régularité, alors une prise hebdomadaire est un bon compromis.



Je vous souhaite de belles journées ensoleillées !

Marie

Posts récents

Voir tout