top of page
  • Photo du rédacteurMarie

Le flux libre instinctif

Cet article présente le Flux Libre Instinctif (FLI ou FIL), ou "Free Flow", une méthode naturelle et économique permettant de gérer ses cycles menstruels et en particulier ses règles, pour se passer partiellement ou totalement de protections hygiéniques. Elle amène à une connexion à son corps de femme. Je vous explique de quoi il s’agit et vous partage mon expérience personnelle avec le FLI, je démystifie les idées fausses et vous explique de quoi il s’agit concrètement, comment vous aussi vous pouvez le pratiquer pour vous émanciper. Je vous explique les avantages de cette pratique, surtout pour les femmes souffrant de cycles douloureux ou de manque de confiance en elle. 

Je vous montre comment cette pratique invite à vivre en harmonie avec son cycle menstruel et à retrouver la fierté d'en être actrice plutôt que de le subir.


Sommaire : 



Découvrir le flux libre instinctif : Retrouvez l'harmonie des cycles menstruels


Dans notre quête d’une meilleure compréhension de notre corps et de notre bien-être au féminin, de nombreuses méthodes émergent. Parmi celles-ci, le "Flux Libre Instinctif", une pratique révolutionnaire et pourtant très ancienne, dont on parle en France depuis 2015. Elle offre une approche holistique des cycles menstruels. Au-delà d'une simple méthode, c'est un véritable retour à l'écoute de soi, à la connexion avec son corps et à l'acceptation de son flux menstruel, quel que soit le vécu actuel de notre cycle. 


Je tenais absolument à vous en parler tant elle m’a apporté un sentiment de fierté et de paix avec mes règles depuis maintenant deux ans de pratique. 


En ce moment où je vous écris, je suis dans le 2ème jour de mon Hiver intérieur (pour le dire autrement : j’ai mes règles), et je ne porte pas de protection hygiénique. Simplement une fine culotte menstruelle qui restera sèche quasiment toute la journée. 


J’aime prendre des risques, me direz-vous ? Pas du tout ! Je pratique le flux libre instinctif (FLI ou FIL), c’est-à-dire la continence menstruelle.



Vous en avez déjà entendu parler ? 


Il est possible que dès lors que vous ayez eu connaissance de cette possibilité, vous ayez commencé à le pratiquer naturellement et sans même vous en rendre compte : à vous apercevoir que vous libériez plus souvent votre flux aux toilettes au lieu de le libérer sur votre protection hygiénique. 


Il est aussi probable que, comme moi, vous vous soyez dit qu’il s’agit d’une technique compliquée à apprendre et que ce n’est pour le moment pas fait pour vous, parce que vous avez une trop grande charge mentale, d’autres choses plus importantes dans votre vie…


Mais ce que j’entend le plus souvent, c’est que cette pratique est réservée aux femmes ayant « un périnée en béton » : il s’agit d’une belle incompréhension de ce dont il s’agit réellement. Car en effet, même si un périnée en bonne santé vous assure plus de facilité dans la pratique, le FLI n’est en aucun cas une technique où nous devons contracter le périnée ou autres muscles pour retenir le sang dans le vagin



Mais alors, qu’est-ce que le flux libre instinctif ? 


Le flux libre instinctif, c’est une manière de gérer ses menstruations de manière consciente et volontaire, par la maîtrise (et non le contrôle) de l’évacuation du sang des règles directement aux toilettes. Cela permet de pouvoir se passer (ou presque) de protections hygiéniques (tampons, cups, serviettes hygiéniques…) Le FIL repose sur l'idée que notre corps est capable de gérer naturellement le flux menstruel sans entraves extérieures (à Dieu le risque de choc toxique et l’effet mouillé dans la culotte).


Le but étant de reconnaître à quel moment arrive de flux (le sang), pour aller le libérer aux toilettes au bon moment en restant détendue, mais pas de le retenir dans le vagin avec une contraction du périnée ou d’autres muscles. 


De manière moins technique, je dirai que c’est aussi une façon de se connecter à son corps, aux sensations de son utérus, pour vivre plus en harmonie avec son cycle, qu’il soit plus doux. Et surtout de retrouver la fierté d’en être actrice, au lieu de le subir ou d’en souffrir. 


Toutes les femmes menstruées peuvent pratiquer le FLI, y compris si vous avez de grosses douleurs (je pense notamment à l’endométriose) ou un cycle chaotique. Au contraire, cela peut vous permettre de diminuer vos douleurs en ayant un autre regard sur les contractions de l’utérus au niveau du bas-ventre, qui sont un super indice de l’arrivée du flux menstruel. Vous pouvez le pratiquer dès l’arrivée de vos premières règles de jeune fille, ou bien en préménopause : il n’est jamais trop tard pour commencer à mieux se connaître ! 


Une femme sera fertile en moyenne 38 ans de sa vie, et traversera en moyenne 450 cycles menstruels, soit 2250 jours de menstruations, alors il serait quand même plus sympa de bien les vivre ! 




Quel est l’intérêt de pratiquer le FLI ?


Hormis la diminution des douleurs qui amène inévitablement à un meilleur vécu de son cycle, il y a de nombreux autres avantages à pratiquer le flux libre instinctif. 


La reconnexion à ses sensations, et le fait de savoir détecter le moment auquel va arriver le flux (l’écoulement du sang) amène un tel sentiment de fierté et de puissance… Les premières fois, je n’en revenais pas, surtout après quelques mois de pratique, lorsque c’est vraiment devenu « instinctif », et que c’est seulement ma pensée qui m’a prévenue de l’arrivée de mon flux. On se rend compte à quel point le corps et l’esprit peuvent s’associer ensemble en belle intelligence et à notre service. L’estime de soi ne peut que se renforcer, et cela amène une perception plus positive de sa féminité, surtout quand les règles sont perçues comme gênantes et honteuses !


Ce que j’ai pu remarquer aussi, et qui est souvent le cas, c’est la diminution de la durée des règles après plusieurs pratiques. 

Pour ma part, j’avais une durée moyenne de règles de 5 jours, qui est rapidement passée à 3 jours, sans que cela ne change la durée de mon cycle. Selon moi, mes croyances et expériences, un symptôme est un indice ou un message laissé pour nous par notre corps. Quand on le laisse s’exprimer en essayant de le comprendre, de l’accompagner au lieu de le faire taire à tout prix (par exemple en prenant un médicament immédiatement sans chercher à comprendre), il n’a plus besoin « de crier ». Donc, le symptôme passe plus rapidement et définitivement. A mon sens, pour les règles, c’est pareil : si on laisse le sang s’écouler au moment où il a envie de s’écouler, (au lieu de le retenir dans une protection, ou par la pensée que « non, je ne veux pas avoir mes règles, c’est inconfortable »), les règles dureront moins longtemps. 


Sur un autre registre, le FLI contribue à réduire voire supprimer complètement l’utilisation de protection hygiénique jetable, ce qui implique : 

  • La réduction de votre impact environnemental 

  • Des économies financières 

  • Plus de peurs liées à la toxicité des protections hygiéniques jetables, qu’elles soient internes (tapon, cup menstruelle) ou bien externes (serviette hygiénique)



Comment fonctionne le flux libre instinctif ?


Le concept fondamental du FLI réside dans la confiance envers votre corps féminin. Il s'agit d'écouter ses signaux internes et de permettre au flux menstruel de s'écouler librement, sans utilisation de produits absorbants. 


Et cela fonctionne pour plusieurs raisons : 

  • Le sang ne s’écoule pas en continu mais par phase : le but sera de les détecter. 

  • Le sang parcourt un chemin sinueux qui fait que vous avez le temps de le sentir arriver. On représente souvent le vagin « grand ouvert » sur les schémas, mais en réalité le passage est serré. 

  • Le vagin contient des poches et replis pour stocker le sang un petit moment après sa sortie de l’utérus. 

  • Le sang menstruel est un liquide épais et visqueux qui s’écoule lentement, ce n’est pas fluide comme de l’urine. 

  • Notre utérus et idéalement placé : sa morphologie et sa place dans le corps nous facilite la gestion du flux menstruel. 

  • Nous avons tout pour ressentir au niveau de l’utérus, du périnée, de la vulve…

  • Nous avons toutes la capacité d’apprendre ce nouveau fonctionnement de notre corps car notre cerveau est adaptable.  


Il sera nécessaire, pour débuter la méthode d’adapter nos croyances vis-à-vis de la méthode, de s’équiper correctement (achat de culottes menstruelles par exemple), et d’estimer la santé de notre périnée. Puis, ensuite, d’apprendre avec la pratique et le temps à reconnaître les différentes sensations (où en est l’écoulement de votre sang), reconnaître le bon moment pour aller libérer son sang aux toilettes, puis savoir comment l’évacuer (tout en prenant soin de son périnée). Cela se fait étape par étape, et sans aucun risque. 



Comment apprendre à pratiquer le flux libre instinctif ? 


Si vous êtes curieuse d'en apprendre davantage sur le Flux Libre Instinctif et sur la manière de vivre en conscience harmonieusement et avec vos cycles menstruels, je propose des ateliers dédiés à ce sujet passionnant. Ces ateliers sont conçus pour explorer en profondeur les différentes phases du cycle menstruel, pour comprendre les bienfaits du FLI, et pour partager des conseils pratiques pour intégrer cette approche à votre vie quotidienne.


Durant ces moments interactifs, vous aurez l'opportunité d'échanger avec d'autres femmes partageant les mêmes questionnements, de poser vos questions et d'acquérir des outils concrets pour peut-être commencer vous aussi votre propre voyage vers le Flux Libre Instinctif.


Si vous souhaitez aborder ce sujet lors d’une consultation individuelle, n’hésitez pas à me contacter. Nous pourrons aller plus loin sur la compréhension de votre fonctionnement menstruel personnel, travailler ensemble sur l’amélioration du vécu global de votre sphère féminine. Par exemple en naturopathie sur le corps pour améliorer les éventuels symptômes type SPM ou autre dérèglement hormonal, ou en communication quantique® pour comprendre ce qui peut se jouer inconsciemment à travers votre cycle.  


En attendant, je vous recommande les méditations soin audio des saisons du cycle pour vous familiariser avec lui.


Couverture du livre le guide du flux libre instinctif Mélissa Carlier

Vous pouvez aussi trouver une mine d’informations sur le site de Mélissa Carlier, kinésithérapeute spécialisée en rééducation du périnée, formatrice en flux libre instinctif et en symptothermie. Elle a aussi écrit un livre (disponible en ebook) très complet sur le sujet, avec toutes les informations dont vous aurez besoin pour réussir à acquérir la pratique du FIL : le guide du flux libre instinctif, ainsi qu’un documentaire passionnant : La révolution menstruelle. Je vous les recommande sincèrement. 



Conclusion


En conclusion, le Flux Libre Instinctif représente bien plus qu'une simple approche de gestion du flux menstruel. C'est un chemin vers la redécouverte de soi, vers une relation plus authentique avec son corps et une connexion à son essence féminine.  


Tu as envie d’essayer ? 


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page